Practicing Engineering in Quebec

Important message: please note that this page is only available in French.

Une profession réglementée

Au Québec, il ne suffit pas de détenir un diplôme universitaire en génie pour pouvoir pratiquer l’ingénierie. La profession est régie par un cadre réglementaire qui comprend entre autres le Code des professions et la Loi sur les ingénieurs.

Ce cadre réglementaire confie à l’Ordre des ingénieurs du Québec le mandat de protéger le public et lui donne aussi des pouvoirs pour encadrer l’accès à la profession et la pratique des ingénieurs et ingénieures. Par conséquent, seules les personnes qui détiennent un permis et qui sont inscrites au Tableau de l’Ordre peuvent exercer la profession d’ingénieur au Québec.

Être membre : des obligations, mais aussi des avantages

Exercer la profession d’ingénieur au Québec, c’est d’abord devenir membre de l’Ordre. Mais c’est aussi…

  • Porter le titre reconnu d’ingénieur (ing.), un titre qui vous donne le droit d’exercer des activités réservées à votre profession.
  • Travailler dans un cadre défini, entre autres, par le Code de déontologie des ingénieurs qui permet au titre de conserver sa réputation et de garantir la protection du public.
  • Bénéficier d’un réseau dynamique où les possibilités d’avancement de carrière et de développement de compétences sont nombreuses.

Découvrez les avantages d’être membre

Comment devient-on membre de l’Ordre?

Pour obtenir votre permis d’ingénieur, il faut répondre à certaines exigences et suivre un parcours bien précis. Ce cheminement diffère si vous avez obtenu votre diplôme en génie au Québec, dans une autre province canadienne ou à l’international.

Vous désirez en savoir davantage sur les conditions à remplir pour joindre les plus de 70 000 membres et futur.e.s membres qui exercent le génie au Québec? Nous sommes là pour vous aider, à chaque étape du processus.

Découvrir le parcours d’admission

Les exigences linguistiques pour pratiquer au Québec

Pour exercer la profession d’ingénieur au Québec, il faut avoir une connaissance appropriée de la langue française.

Les ordres professionnels peuvent seulement délivrer de permis à des personnes dont le français est suffisant pour pouvoir exercer leur profession (Charte de la langue française, art. 35). L’Ordre est donc tenu de vérifier que les futurs ingénieurs et futures ingénieures répondent à cette exigence.

La connaissance du français est jugée appropriée si, en tant que candidat ou candidate à la profession d’ingénieur, vous répondez à l’une des trois conditions suivantes.

Conditions pour répondre aux exigences de français

Condition 1. Pendant au moins trois ans, vous avez étudié et suivi des cours à temps plein au secondaire, au cégep ou à l’université dans un établissement qui enseigne en français. (Il est à noter que les crédits obtenus pour la recherche et la rédaction ne sont pas reconnus). Vous devez alors fournir une copie des relevés de notes qui le prouve.

Ou

Condition 2. Vous avez réussi les examens de français langue maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du secondaire au Québec. Vous devez alors fournir une copie des relevés de notes qui le prouve.

Ou

Condition 3. Vous avez un diplôme d’études secondaires du Québec (le diplôme doit avoir été obtenu après l’année scolaire 1985-1986). Vous devez alors présenter votre diplôme d’études secondaires, délivré par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Sinon…

Si ne vous remplissez aucune des trois conditions suivantes, l’Office québécois de la langue française (OQLF) évalue alors votre connaissance à l’aide d’un examen. Cet examen s’adresse à toute personne qui désire obtenir un titre professionnel au Québec. Pour en savoir plus sur l’examen, consultez le Guide d’information sur l’examen de français de l’Office québécois de la langue française.

Une fois l’examen de français réussi, vous devrez fournir une attestation de l’Office québécois de la langue française.

 

Et s’il me manque seulement la connaissance du français pour obtenir mon permis?

Si les exigences linguistiques sont la seule condition qui manque pour obtenir votre permis, l’Ordre pourrait, sous certaines conditions, vous délivrer un permis temporaire pour exigences linguistiques (différent du permis temporaire pour projet). Consultez notre page sur les permis temporaires pour en savoir davantage.

Incertain ou incertaine?

Si vous n’êtes pas certain ou certaine que votre diplôme réponde aux exigences générales ou linguistiques, communiquez avec nous.


Contacter l'Ordre