Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilSalle de presse et documentationCommuniqués de presse

    Soirée reconnaissance de l’Ordre des ingénieurs du Québec à Montréal : l’entreprise Polystyvert inc. se distingue

    vendredi 15 mars 2019
    • Montréal, le 14 mars 2019 – C’est Polystyvert inc. qui a reçu la Reconnaissance régionale 2019 pour un projet innovateur, décernée dans le cadre de la troisième édition de la Soirée reconnaissance organisée par un comité organisateur formé des bénévoles du comité régional de Montréal de l’Ordre des ingénieurs du Québec et des parties prenantes de la région.
    • Cette distinction a été décernée à Polystyvert inc. , pour l’élaboration d’un procédé de dissolution qui permet de recycler tous les types de polystyrène (PS) et qui répond au principe de l’économie circulaire. La méthode mise au point par Polystyvert consiste à utiliser une huile essentielle pour dissoudre le PS en quelques secondes ; polystyrène et huile sont ensuite séparés par un procédé innovant ; l’huile peut être récupérée pour une nouvelle utilisation et le PS recyclé est réutilisé pour la fabrication de produits comme des panneaux d’isolation et emballages.

      « En valorisant l’excellence professionnelle, l’Ordre souhaite inspirer l’ensemble des membres de la profession et, surtout, souligner la contribution concrète des ingénieurs à la vie quotidienne de nos concitoyens », a déclaré la présidente de l’Ordre, Kathy Baig, ing., FIC, MBA, lors de l’événement qui avait lieu à l’Astral.

      La profession se renouvelle : près de 700 nouveaux ingénieurs sur l’île de Montréal
      Cette soirée a également été l’occasion de célébrer ceux et celles qui, au terme de leur période de juniorat, ont obtenu leur permis d’ingénieur de plein titre au cours des 12 derniers mois. Ils peuvent dorénavant travailler en pleine autonomie. Au cours de la dernière année, 699 professionnels ont obtenu ce permis dans la région. L’Ordre des ingénieurs du Québec compte près de 19 520 membres dans la région. Parmi eux, plus de 18 % sont des femmes et près de 20 % ont été formés à l’étranger.

      Des bourses pour la relève de Montréal
      Pour répondre aux besoins, il faut également promouvoir les études en génie. C’est ce que fait la Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec en remettant chaque année des bourses à des étudiants. Cette année, dix-huit lauréats ont reçu une des 40 bourses de la Relève de 3 000 $ remises à des étudiants qui poursuivent des études universitaires en génie :

      • Marie-Philippe Gill, ÉTS
      • Crystel Grégoire, ÉTS
      • Mathieu Brunet, ÉTS
      • Vincent Chapotard, ÉTS
      • Philippe Fortin, ÉTS
      • Erik Roy-Veilleux, ÉTS
      • Grace Wijaya, Université McGill
      • Hemanshu Anand, Université McGill
      • Sarah Jane Ghazal, Université McGill
      • Pierre-Nicolas Stock, Polytechnique Montréal
      • Simon Barrette, Polytechnique Montréal
      • Laurent Montreuil, Polytechnique Montréal
      • Alexis Ornawka, Polytechnique Montréal
      • Dominique Dion, Polytechnique Montréal
      • Julien Landry, Polytechnique Montréal
      • Mu Dong Liu, Polytechnique Montréal
      • Eva Fortin, Polytechnique Montréal
      • Sarah Chabli, Université Concordia

      Treize étudiants de la région ont quant à eux reçu l’une des 20 bourses de l’Avenir de 2 000 $ remises à des étudiants du collégial :

      • Christine Groux, Collège de Maisonneuve
      • Ariane Beaudoin-Bussières, Collège de Maisonneuve
      • Jeanne Marchand, Collège Bois-de-Boulogne
      • Amina Chelabi, Collège Bois-de-Boulogne
      • Victoria Iannotti, Collège Bois-de-Boulogne
      • Marc-Antoine Abou Jaoude, Collège Bois-de-Boulogne
      • George Garxenaj, Vanier College
      • Adam Litalien, Cégep Édouard-Montpetit
      • Thomas Brady, Cégep St-Laurent
      • Kevin Yilmaz, Cégep de St-Laurent
      • Naomie Curis-Friedman, Cégep John Abbott
      • Cyril Mani, Collège Jean-de-Bréboeuf
      • Daphné Lizak, Collège André-Grasset

      Par ailleurs, la présidente de l’Ordre a profité de son passage à Montréal pour rencontrer les ingénieurs de la région et discuter de plusieurs enjeux importants pour la profession, incluant la modernisation de la Loi sur les ingénieurs et l’avancement du Plan ING2020, le plan stratégique de l’Ordre pour devenir la référence en matière de protection du public au sein du système professionnel.

      Des ambassadrices de la profession à Montréal
      Madame Baig a également tenu une rencontre spéciale avec les ingénieures de Montréal pour les inviter à promouvoir la profession auprès des jeunes filles par le biais d’un nouveau programme d’ambassadrices qui se rendront dans les écoles de la région.

      « L’objectif est de faire en sorte que 30 % des nouveaux membres de la profession soient des femmes en 2030. Pour ce faire, il faut démontrer aux jeunes filles la grande contribution de la profession à la société, les encourager à poursuivre leurs études et, bien sûr, leur présenter les multiples possibilités de carrière en génie », a souligné Kathy Baig lors de cette rencontre.

      À propos de l’Ordre des ingénieurs du Québec
      Fondé en 1920, l'Ordre des ingénieurs du Québec regroupe quelque 65 000 professionnels du génie de toutes les disciplines, à l'exception du génie forestier. L’Ordre se veut une référence en matière de professionnalisme et d’excellence en génie, ainsi qu’un organisme rassembleur. Il a pour mission d’assurer la protection du public en agissant afin que les ingénieurs servent la société avec professionnalisme, conformité et intégrité dans l’intérêt du public. Pour plus d’information, consultez le www.oiq.qc.ca .

      À propos de la Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec
      Depuis sa création, en 2010, la Fondation de l’Ordre des ingénieurs du Québec favorise le développement et le rayonnement d’une relève en génie de qualité pour le Québec d’aujourd’hui et de demain. Pour ce faire, elle encourage la poursuite d’études en génie et appuie des projets qui stimulent l’intérêt des jeunes pour les sciences. Grâce à ses nombreux donateurs et partenaires, la Fondation parvient à jouer un rôle clé auprès de ceux et celles qui rêvent de devenir ingénieurs pour bâtir un monde meilleur. Pour plus d’information, consultez le www.foiq.qc.ca.
  • Consultez la version PDF
  • Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141