Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilSalle de presse et documentationCommuniqués de presse

    Célébrer un siècle de génie québécois L’Ordre des ingénieurs du Québec a 100 ans aujourd’hui

    vendredi 14 février 2020
    • Montréal, le 14 février 2020 – Il y a 100 ans jour pour jour, l’Ordre des ingénieurs du Québec voyait le jour afin d’assurer la compétence et l’éthique de quelque 500 ingénieurs. Un siècle plus tard, 65 000 professionnels du génie forment la plus grande profession du domaine des sciences appliquées au Québec.
    • « Le génie québécois a connu une impressionnante croissance depuis cent ans. Dans toutes les régions du Québec et dans tous les secteurs économiques, des ingénieurs apportent quotidiennement des solutions scientifiques et technologiques aux besoins de notre société », commente la présidente de l’Ordre, Kathy Baig, ing., FIC, MBA.

      Une profession en évolution

      Les ingénieurs québécois sont aujourd’hui actifs dans une vingtaine de grands domaines de pratique. Aux domaines traditionnels – tels que le génie civil, le génie du bâtiment ou le génie industriel – se sont ajoutées plusieurs nouvelles disciplines. Souvent moins visibles que nos ponts, nos grands barrages ou nos édifices publics, les innovations en génie biomédical, en génie informatique ou en génie de l’environnement – pour ne donner que quelques exemples – méritent elles aussi d’être célébrées.

      Démographiquement, la profession est également de plus en plus diversifiée, avec 15 % de femmes et 12 % de professionnels qui ont été formés à l’étranger.

      « L’Ordre des ingénieurs du Québec a lui aussi évolué, afin que les membres de la profession soient bien outillés pour relever des défis techniques et éthiques de plus en plus complexes, que ceux-ci soient liés à la qualité de l’environnement, à l’acceptabilité sociale des projets ou au développement de l’intelligence artificielle », soutient Mme Baig.

      Programmation du 100e anniversaire

      L’année du centenaire est l’occasion pour l’Ordre de mettre en lumière de grandes réalisations et l’excellence au sein de la profession.

      Dix dates clés dans l’histoire de l’Ordre

      1920 – La Corporation des ingénieurs professionnels du Québec (CIPQ) est créée le 14 février. La même année, des associations d’ingénieurs voient le jour dans cinq autres provinces canadiennes.

      1932 – Le sceau officiel des ingénieurs est adopté. Il permet d'authentifier les plans, rapports et documents officiels produits par les ingénieurs.

      1964 – Le gouvernement du Québec adopte la Loi sur les ingénieurs, loi qui est toujours en vigueur.

      1974 – La Corporation devient l'Ordre des ingénieurs du Québec, dans la foulée de la création du système professionnel sous l’égide de l’Office des professions du Québec.

      1975 – Une femme accède pour la première fois à la présidence de l’OIQ : Mme Danielle W. Zaïkoff, ing.

      1976 – Le Code de déontologie des ingénieurs est adopté. Il remplace un code d'éthique qui datait de 1959.

      1991 – Le Grand Prix d’excellence est créé et représente encore à ce jour la plus haute distinction décernée par l’Ordre. Plusieurs géants du génie québécois l’ont reçu, notamment les regrettés Roger Nicolet et Bernard Lamarre.

      2013 – Création des comités régionaux, qui prennent le relais des sections régionales. Ils assurent une présence active de l’Ordre dans les régions du Québec grâce à l’implication bénévole des membres.

      2019 – Le gouvernement du Québec dépose un projet de loi qui modernisera notamment la Loi sur les ingénieurs pour refléter l’évolution de la profession au cours des dernières décennies.

      2020 – L’Ordre compte 65 000 professionnels du génie (membres et candidats à la profession d’ingénieur).

       

    • Consultez le PDF

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141