Le profil de l’ingénieur d'aujourd’hui et de demain

Nouveaux secteurs et enjeux, nouvelles perspectives

Le génie québécois est en constante évolution. Ses réponses aux défis environnementaux, économiques et sociaux sont toujours plus complexes et démontrent à quel point la contribution des ingénieurs et ingénieures est essentielle.

Quelles sont les tendances qui auront des répercussions sur le domaine de l’ingénierie dans les années à venir au Québec? Comment se positionne la profession dans le contexte de rareté de main-d’œuvre et de difficulté de recrutement?

Profil de l'ingénieur d'aujourd'hui et de demain

Pour susciter la réflexion et fournir des pistes de réponses, l’Ordre des ingénieurs du Québec a réalisé pour la première fois une étude d’envergure sur le génie au Québec. Publiée en 2021, cette étude dresse un portrait complet des professionnels et professionnelles du génie et de leur apport dans les grands secteurs économiques de la province. Elle montre aussi les nouvelles directions privilégiées pour faire face aux futurs enjeux. On trouve aussi les compétences que la relève devra développer dans les prochaines années et un état sur la rareté de la main-d’œuvre, un problème qui est là pour durer.

En chiffres

15 %

des membres de l’Ordre des ingénieurs sont des femmes. Elles représentent également 21% des diplômé.e.s en génie.

24 %

des ingénieur.e.s sont des immigrant.e.s, soit une représentativité deux fois plus importante que dans la population québécoise en général.

51 304

postes en génie devront être pourvus d’ici 2030.

Voir plus

Besoins en main-d’œuvre dans l'ingénierie d’ici à 2030 : les prévisions de l'Ordre des ingénieurs du Québec

Tous les articles