3 octobre 2022

Le Conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec radie M. Vincent Boulet pour une période de 20 semaines

<strong>Montréal, le 20 octobre 2016 –</strong> Le Conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec a rendu sa décision sur culpabilité et sanction à l’égard de M. Vincent Boulet, qui se voit radié du tableau de l’Ordre pour une période de 20 semaines. Dans sa décision, le Conseil de discipline condamne également M. Boulet à payer l’ensemble des déboursés relatifs à l’instruction de la plainte, y compris les frais de publication.

M. Boulet a été reconnu coupable d’avoir contrevenu à deux articles du Code de déontologie des ingénieurs relatifs à l’usage de procédés malhonnêtes ou douteux et aux situations de conflits d’intérêts. Il a participé à un système de fausse facturation mis en place par la firme Roche (maintenant Norda Stelo) pour générer de l’argent comptant.
 
Les faits reprochés à M. Boulet se sont déroulés en 2009 et 2010, alors qu’il était président de Noram Experts-Conseils, une firme de Montmagny qui a été achetée par Roche en 2010.
 
Les sanctions imposées par le Conseil de discipline sont exécutoires à l’expiration des délais d’appel. Elles ont pour objectifs de protéger le public, de dissuader le professionnel de récidiver et de servir d’exemple à l’égard des autres membres de la profession.
 
Laversion intégrale de la décision du Conseil de discipline, incluant le résumé des faits reprochés, peut être consultée sur le site web de l’Ordre.
 
À propos de l’Ordre des ingénieurs du Québec
Fondé en 1920, l’Ordre des ingénieurs du Québec regroupe quelque 62 000 professionnels du génie de toutes les disciplines, à l’exception du génie forestier. L’Ordre a comme mission d’assurer la protection du public en contrôlant l’exercice de la profession dans le cadre des lois constitutives de l’Ordre et de mettre la profession au service de l’intérêt du public. Pour plus d’information, consultez le site Webhttps://www.oiq.qc.ca.