Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilSalle de presse et documentationNouvellesFinancement politique : Ingénieurs d’Axor en appel

    Financement politique : Ingénieurs d’Axor en appel 


     
    Journal de Montréal, le 1er mai 2013
    Les onze ingénieurs de la firme Axor Experts-Conseils impliqués dans une affaire de prête-noms sont prêts à aller jusqu’au bout pour éviter des sanctions de leur ordre professionnel.

    Ils viennent de s’adresser au Tribunal des professions dans le but d’empêcher que l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) puisse sévir à leur endroit.

    En 2010, Axor avait reconnu avoir utilisé des employés comme prête-noms pour financer des partis provinciaux à la hauteur de 152 500$, surtout le Parti libéral et le Parti québécois.

    La firme de génie avait plaidé coupable à une quarantaine de constats d’infraction du Directeur général des élections du Québec (DGEQ).

    Par la suite, l’OIQ a décidé de faire passer ses membres impliqués devant son Conseil de discipline. Jacques Grenier, PDG d’Axor Experts-Conseils, est du nombre.

    Les sanctions qu’impose l’ordre professionnel en cas de manquement au code d’éthique peuvent aller d’une simple réprimande jusqu’à une radiation permanente. Des amendes allant jusqu’à 12 500$ pour chaque infraction peuvent aussi être imposées.

     

    Pour lire le reste de l'article sur le site du Journal de Montréal, cliquez ici.

    Ce contenu était-il utile pour vous?

    Tout à faitEn partiePas du tout

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141