Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilSalle de presse et documentationCommuniqués de presse

    Excellence en génie : 12 ingénieurs honorés par l’Ordre des ingénieurs du Québec au cours d’une cérémonie sous le signe du développement durable

    vendredi 21 mai 2021
    • Montréal, le 20 mai 2021 – Plus de 1000 personnes ont participé à l’édition 2021 de la Soirée de l’excellence en génie. Coanimée par la présidente de l’Ordre, Kathy Baig, ing., MBA, ASC, DHC, et par l’artiste Gregory Charles, cette célébration virtuelle du génie québécois a été l’occasion de dévoiler les noms des lauréats 2021 des prix et distinctions de l’Ordre. Parmi la trentaine de finalistes, douze ingénieurs inspirants pour la profession et l’ensemble de la société se sont particulièrement démarqués.
    • « Notre profession a de quoi être fière ! Les réalisations d’envergure de nos lauréats illustrent la contribution colossale des ingénieurs à tous les secteurs d’activités de notre société. Elles témoignent également du rôle incontournable des ingénieurs en matière de développement durable », a commenté la présidente de l’Ordre.

      Plusieurs personnalités ont tenu à saluer l’apport des ingénieurs québécois durant la soirée, notamment le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, la ministre du Développement économique et des Langues officielles du Canada, Mélanie Joly, et l’innovateur en chef du Québec, Luc Sirois, ing..

      GRAND PRIX D'EXCELLENCE PROFESSIONNELLE

      Réal Laporte, ing., remporte la plus haute distinction de l’Ordre L’ingénieur Réal Laporte a mené une brillante carrière comme gestionnaire de projet ainsi qu’à la haute direction d’Hydro-Québec et de ses filiales. Sa contribution au développement des infrastructures énergétiques du Québec est remarquable. Entre 1988 et 2020, il a participé à près d'une dizaine de nouveaux aménagements hydroélectriques, ainsi qu’à de nombreux projets de transport et de réfection d'équipement, et ce, sur l'ensemble du territoire québécois. Il compte notamment à son actif le projet de l’Eastmain à la Baie-James, réalisé en étroite collaboration avec les Cris, ainsi que celui de l’aménagement de la Romaine. Dans ses projets, M. Laporte a mis l’accent sur la pérennité des infrastructures, avec le souci constant de favoriser le développement durable et la réduction de l’empreinte environnementale. Son implication sociale et communautaire – notamment au sein de son alma mater, l’École de technologie supérieure – a également été remarquée.

      PRIX DE LA PRÉSIDENCE POUR IMPLICATION EXCEPTIONNELLE À L'ORDRE

      Nicolas Turgeon, ing., directeur – Performance environnementale industrielle, à Investissement Québec – CRIQ. L’ingénieur Nicolas Turgeon s’est engagé activement dans plusieurs instances de l’Ordre au cours de la dernière décennie, notamment au sein du Comité de développement professionnel et du Groupe de travail sur le développement durable, dont les travaux ont mené à la publication en 2020 du document Énoncé de position et engagements en matière de développement durable.

      DIX HONORIS GENIUS

      Créés en 2020 à l’occasion du 100e anniversaire de l’Ordre, ces distinctions sont remises pour la deuxième fois cette année. Le projet de Recyclage de batteries lithium-ion de la firme Seneca Experts-Conseils s’est clairement démarqué cette année, remportant le prix Coup de cœur du public et trois Honoris Genius dans les catégories Développement durable*, Projet d'ingénierie et Projet innovant régional. Sous l’égide de l’ingénieure Émilie Nadeau, ce projet a permis de développer un nouveau système de recyclage des batteries lithium-ion. Le procédé – qui utilise l’hydrométallurgie pour récupérer 95 % des matériaux des batteries, contre 50 % pour les autres solutions – émet très peu de GES et produit très peu de rejets dans l’environnement. Il contribue à la transition vers les énergies vertes en diminuant l’empreinte écologique des véhicules électriques. * Ex aequo dans cette catégorie avec le projet ci-dessous.

      Développement durable* : Inauguration d’une grande unité de production d'hydrogène décarboné par électrolyse à membrane – Jacques Sénéchal, ing., et Richard Bourret, ing., Air Liquide Canada inc. La nouvelle unité d’Air Liquide en production d’hydrogène décarboné par électrolyse représente une technologie d’avant-garde. Alimentée par l’hydroélectricité, elle permettra d’éviter l’émission de près de 27 000 tonnes de CO2 chaque année. * Ex aequo avec le projet ci-dessus.

      Innovation technologique : Électrification de l'industrie des procédés chimiques – Jamal Chaouki, ing., Polytechnique de Montréal. Misant sur l’utilisation accrue des micro-ondes dans l’industrie des procédés chimiques, l’ingénieur Jamal Chaouki a développé une dizaine de procédés innovants brevetés pouvant accélérer la transition énergétique d’une industrie traditionnellement grande consommatrice d'énergie fossile. Ces procédés plus verts sont notamment utiles pour la décomposition des plastiques, la production de gaz de synthèse ou l’enlèvement de souffre et de métaux dans le pétrole.

      Entrepreneuriat : Richard Frenette, ing., associé principal, Brodeur Frenette. L’ingénieur Richard Frenette est une référence en analyse multidomaines, une approche qui permet d’intégrer dans le processus décisionnel de grands projets complexes des enjeux multiples dont les décideurs doivent tenir compte. Son entreprise s’impose sur le marché des grands projets publics et privés du Québec, et il a notamment participé à l’élaboration de la Stratégie montréalaise pour une ville résiliente et de la Stratégie de l’eau de la ville de Longueuil.

      Recherche ou enseignement du génie : Carl-Éric Aubin, ing., Ph. D., professeur titulaire à Polytechnique Montréal. Excellent pédagogue, conférencier reconnu et mentor, le professeur Aubin a formé au cours de sa carrière plus de 130 étudiants aux cycles supérieurs et au postdoctorat en génie de la santé (biomécanique et génie biomédical). Il est présentement directeur exécutif et scientifique de l’Institut TransMedTech, qui vise entre autres à soutenir le développement de technologies médicales innovantes.

      Relève : Céline Vaneeckhaute, ing., professeure et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en récupération des ressources en ingénierie des bioproduits de l’Université Laval. L’ingénieure Céline Vaneeckhaute est à l’origine de plusieurs technologies avant-gardistes en récupération et valorisation des ressources issues des eaux usées et des matières résiduelles. Les différentes technologies développées lui ont valu de nombreuses reconnaissances et une renommée internationale.

      Engagement social : Alain Saladzius, ing., président de la Fondation Rivières. L’ingénieur Alain Saladzius prône la rigueur scientifique et l’innovation afin d’améliorer l’état des cours d’eau du Québec. Grâce à son implication et à ses 30 ans d’expérience, la Fondation Rivières jouit d’une grande crédibilité et est devenue une référence dans le domaine de l’assainissement des eaux.

      Mentor : Gaétan Couture, ing., vice-président, Transport, EXP. Ingénieur d’expérience ayant touché à toutes les facettes des ouvrages d’art, Gaétan Couture a parrainé plus de trente ingénieurs juniors, en plus de mettre sur pied un programme d’intégration à la profession au sein de la firme EXP.

      Progression des femmes dans la profession : Sylvie Lamarre, ing., directrice régionale ingénierie, est du Canada, HATCH. Gestionnaire chevronnée et engagée, l’ingénieure Sylvie Lamarre est devenue un modèle de leadership féminin. L’encadrement qu’elle offre aux femmes de son équipe leur permet de développer leurs talents et leur créativité. En tant que mentore et ambassadrice pour l’Ordre, elle encourage également les filles à accéder à la profession d’ingénieur.

    • Consultez le PDF

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141