Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilJe suisMembre du public

    Profil de l’ingénieur d’aujourd’hui et de demain 

    L’Ordre des Ingénieurs du Québec (OIQ) a réalisé, de concert avec Aviseo Conseil, une étude dressant le profil de l’ingénieur d’aujourd’hui et de demain. Elle permet entre autres de mieux saisir la contribution des professionnels du génie aux grands secteurs de l’activité économique du Québec. Elle identifie également les tendances qui auront le plus d’influence sur les ingénieurs de demain et les compétences qui devront être accentuées. Enfin, elle permet de documenter sur des bases solides la rareté de la main-d’oeuvre que nous vivons depuis plusieurs années et qui se maintiendra dans la prochaine décennie.

    Une présence partout au Québec avec une prédominance dans les centres urbains

    Montréal et la Montérégie regroupent plus de la moitié des professionnels en génie au Québec, mais les effectifs y sont en décroissance depuis 10 ans. Du reste, ce sont les régions de l’Estrie, du Centre-du-Québec et des Laurentides qui ont les plus fortes croissances.

    Répartition des professionnels en génie selon les régions Québec; 2016, en %

    Les régions de Québec et Laval comptent également des parts importantes de la profession. Les régions urbaines se distinguent quant au poids du génie dans le total de l’emploi. Ainsi Montréal voit les professionnels en génie représenter 2,5% de sa main-d’oeuvre.

    Le génie compte 1,6 % de l’emploi total au Québec.

    En 10 ans, la part des professionnels en génie a crû dans tous les secteurs, notamment dans le manufacturier. Les avancées technologiques, par exemple dans le manufacturier, de l’information et de la culture, requièrent des expertises propres aux professionnels du génie.

    La profession en génie est riche de diversité

    Les immigrants composent près du quart de la profession au Québec, soit deux fois plus que leur importance dans l’ensemble de la population.


    Une relève dynamique

    Au Québec, on compte une quinzaine de disciplines de génie pour lesquelles les étudiants peuvent acquérir la formation universitaire spécifique nécessaire à l’exercice de la profession d’ingénieur.

    La présence des femmes en progression

    Les femmes professionnelles en génie sont davantage portées à travailler au sein des administrations publiques, alors que 11,8 % d’entre elles optent pour ce secteur, comparativement à 6,8 % pour les hommes. À l’opposé, elles semblent moins attirées que les hommes par le secteur manufacturier et les services professionnels.


    Plusieurs tendances en continuité et en rupture affecteront la profession

    Une rareté de la main-d’oeuvre stimulée par une demande soutenue

     

    Vous pouvez aussi consulter les faits saillants et les principaux thèmes de notre étude 2021 en vidéo

        La contribution économique du Génie
        Les femmes en génie
        La relève en génie
        La rémunération en génie
        L’offre versus les besoins en génie
        Nos recommandations
        Faits saillants

     

    Ce contenu était-il utile pour vous?

    Tout à faitEn partiePas du tout

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141