Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilSalle de presse et documentationCommuniqués de presse

    Plan de redressement de l'état du réseau routier québécois - L'Ordre des ingénieurs du Québec souligne l'importance de mettre en place les conditions de succès à long terme

    jeudi 5 février 2009
    • À l'issue de l'annonce de l'accélération des investissements routiers pour 2009-2010, faite aujourd'hui par la ministre des Transports, Mme Julie Boulet, le président de l'Ordre des ingénieurs du Québec, M. Zaki Ghavitian, ing., a déclaré : « Le plan de redressement de 3,7 milliards de dollars, résolument axé sur le développement du réseau routier, sera un succès dans la mesure où les projets seront judicieusement choisis et qu'ils soient assortis de budgets d'entretien à long terme. »
    • À l'analyse de la répartition des 3,7 milliards, l'Ordre des ingénieurs du Québec constate que quelque 40 % de ce montant sera consacré à des travaux de développement du réseau. L'Ordre attire l'attention de nos gouvernants sur la nécessité, dans un souci de bonne gestion des infrastructures, de prendre dès maintenant les moyens nécessaires pour assurer leur entretien et les maintenir en bon état. M. Ghavitian ajoute : « Après un boom de développement, il faut à tout prix éviter de reproduire les erreurs passées qui, aujourd'hui, coûtent très cher à la collectivité. Nous suivrons de près ce dossier, » conclut le président de l'Ordre.                               

      Ce plan de redressement 2009-2010 s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures déjà annoncé par le gouvernement du Québec en 2007 et s'élevant à 41,8 milliards de dollars prévus sur cinq ans. Pour que ce plan soit efficace à long terme, l'Ordre est d'avis, que les conditions suivantes soient remplies :

         1. Tous les travaux doivent être basés sur une connaissance approfondie de l'état des infrastructures et être    conformes à un plan d'intervention préalablement établi, c'est-à-dire d'un plan couvrant tout le cycle de vie de l'ouvrage en question, à partir de sa conception, à son entretien, à sa réhabilitation, jusqu'à son remplacement éventuel.


         2. Il faut assurer la pérennité du financement et surtout de l'entretien, car on peut présumer que plusieurs gouvernements se succéderont au long du cycle de vie de ces infrastructures. 

       

      À propos de l'Ordre des ingénieurs du Québec
      Fondé en 1920, l'Ordre des ingénieurs du Québec regroupe plus de 60 000 professionnels du génie de toutes les disciplines, à l'exception du génie forestier.
      Mission
      L'Ordre a comme mission d'assurer la protection du public en contrôlant l'exercice de la profession dans le cadre de lois constitutives de l'Ordre et de mettre la profession au service de l'intérêt du public.

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141