Glossaire
Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    Glossaire

    COuvrir

    Candidat

    Le candidat est une personne qui désire obtenir son permis de pratique et devenir membre de l'Ordre des ingénieurs.

    Cheminement pour l'obtention du permis

    Ce cheminement est précis, mais peut varier selon le lieu de formation du candidat. Pour en savoir plus : « Cheminement pour obtenir le permis d'ingénieur au Québec ».

    DOuvrir

    Déontologie

    La déontologie est l’ensemble des règles et devoirs, d’ordre général et particulier, qui régissent une profession, la conduite de ceux qui l’exercent, leurs rapports avec le public, leurs clients, leurs confrères et la profession. Ces règles ont été édictées dans le but premier d’assurer la protection du public. Elles sont impératives et doivent être respectées sous peine de sanction disciplinaire.

    IOuvrir

    Ingénieur

    Pour pratiquer le génie au Québec, toute personne* doit être membre de l'Ordre. Seules les personnes qui sont titulaires d'un permis d'ingénieur décerné par l'Ordre et inscrites au tableau de l'Ordre ont le droit d’utiliser le titre d’ingénieur et d’accomplir les actes professionnels réservés à la profession d’ingénieur.
     * À l'exception des ingénieurs forestiers qui ont leur ordre pour les représenter.

    Ingénieur junior

    Première étape pour devenir membre de l'Ordre.
    C’est à ce titre que, sous la direction et surveillance immédiates d’un ingénieur, le candidat à la profession se familiarise avec les divers aspects de la pratique du génie en vue d’atteindre une autonomie professionnelle suffisante. Avant d’accéder au titre d’ingénieur junior, le candidat doit d’abord démontrer, au besoin en réussissant des examens de contrôle ou de formation, qu’il possède les qualifications requises.

    Ingénieur stagiaire

    Ce statut n’est plus accordé et disparaitra éventuellement.

    LOuvrir

    Limitation d’exercice

    Une limitation d’exercice peut interdire au professionnel d’exercer dans un ou certains domaines particuliers, ou encadrer certains aspects de sa pratique professionnelle par des conditions et modalités spécifiques. 

    OOuvrir

    Ordre des ingénieurs du Québec

    Ordre professionnel créé par le gouvernement du Québec pour s'assurer que la société québécoise peut maintenir sa confiance envers la profession d'ingénieur. Dans son travail, l'Ordre se base principalement sur le Code des professions du Québec, le Code de déontologie des ingénieurs, la Loi sur les ingénieurs et le Règlement sur les autres conditions modalités pour la délivrance de permis de l’Ordre.
    Pour en savoir plus sur la mission et mandat de l’Ordre des ingénieurs du Québec, consultez le site internet de l'Ordre.

    POuvrir

    Permis d’ingénieur (permis de pratique)

    Ce permis est nécessaire pour pratiquer la profession d'ingénieur au Québec. Pour obtenir ce permis, il faut répondre à certaines exigences : avoir fait la preuve d’une formation adéquate, avoir acquis une autonomie professionnelle suffisante, avoir démontré une connaissance adéquate des lois et règlements pertinents à la pratique et posséder une connaissance appropriée de la langue française. La façon de répondre à ces exigences est décrite dans le document Cheminement pour obtenir le permis d'ingénieur au Québec.

    ROuvrir

    Radiation

    La radiation du Tableau de l’ordre empêche le professionnel d’exercer sa profession. Elle peut être imposée provisoirement, temporairement ou de manière permanente. Le professionnel qui est radié n’est plus membre de l’ordre et ne peut plus exercer sa profession pendant la durée de la radiation. Il demeure toutefois titulaire de son permis d’exercice.

    Révocation de permis

    La révocation de permis a pour effet d’écarter un professionnel de son ordre de façon radicale puisqu’il n’est plus titulaire d’un permis d’exercice.

    SOuvrir

    Syndic

    Il dirige et voit au bon fonctionnement du bureau du syndic. Son mandat est de veiller au respect de la réglementation encadrant l’exercice de la profession d’ingénieur dans le but d’assurer la protection du public. Un syndic a pour principales fonctions d’enquêter, le cas échéant, de porter plainte auprès du conseil de discipline et, dans certains cas, d’agir comme conciliateur.
     

    Syndic ad hoc

    Un syndic ad hoc est nommé, par le conseil d’administration de l’ordre, aux fins d’un dossier d’enquête en particulier. Un syndic ad hoc a les mêmes droits, pouvoirs et obligations que le syndic, sauf qu’il n’a pas autorité sur un syndic adjoint et qu’il ne peut se faire assister d’un syndic correspondant.

    Syndic adjoint

    Les syndics adjoints font partie du bureau du syndic. Ils agissent sous l’autorité du syndic quant à l’exercice de leurs fonctions de syndic. À l’égard du public et des membres, ils ont les mêmes droits, pouvoirs et obligations que le syndic.

    Syndic correspondant

    Les syndics correspondants font partie du bureau du syndic. Ils ont pour fonction d’assister le syndic et les syndics adjoints dans l’exécution de leurs fonctions.

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141