Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilJe suisMembreFormation continueVérifier l'admissibilitéCritère 3

    Critère 3  

    L'activité doit correspondre à l'une des catégories prévues au Règlement (article 5).

    Cours

    Activité individuelle ou collective pouvant se dérouler en salle, en ligne ou à distance et qui est structurée à l’aide d’un plan de cours précisant :

    • les objectifs d'apprentissage, les éléments de contenu, la durée;
    • les moyens pédagogiques utilisés pour présenter la matière et en favoriser la compréhension par les participants. Ces moyens réfèrent à des questionnaires (par exemple : quiz, examen) et à des exercices d’apprentissage qui requièrent la participation de la personne formée, tels que : travaux, exercices, mises en situation, jeux de rôle, études de cas. Les questionnaires et les exercices d’apprentissage fournissent une rétroaction aux participants.

     

    Est incluse :
    L’étude réalisée en vue d’un examen de certification*, dans la mesure où celle-ci fait l’objet de l’encadrement suivant : 

    • la durée et le contenu sont prédéterminés par l’organisme responsable de la certification;
    • les apprentissages sont validés par la réussite de l’examen de certification

    À noter :  

    * Aux fins du présent règlement, une certification renvoie à une attestation écrite émise par un organisme reconnu certifiant le degré de compétence acquise pour une activité donnée, en fonction de normes préétablies et à la suite de la réussite d'un ou plusieurs examens.

    Aux fins de déclaration à l'Ordre :

    • Cette activité correspond à un cours;
    • Le nombre d'heures est fixé par l'organisme responsable de la certification; si ce n'est pas le cas, le membre détermine le nombre d'heures à déclarer selon la formule suivante : durée de l'examen multiplié par un facteur de 3.
    • le membre qui participe à un ou des cours préparatoire(s) à un examen de certification déclare en plus les heures du ou des cours.

     

    Sont exclues :

    Les activités proposant des apprentissages pouvant être effectués au rythme des participants et n’offrant aucun contrôle indépendant de leur réalisation (dates, durée, réussite). À titre d’exemples : activités réalisées à l’aide des technologies de l’information tels les DVD, tutoriels, etc. Les heures accordées à ces activités sont considérés comme de l’autoapprentissage (limité à 5 heures par période de référence).

    Retour en haut de la page

    Conférences

    Exposé oral se déroulant en salle ou en ligne et visant l’acquisition de connaissances par les participants sur un thème donné. La conférence doit être structurée en termes d’objectifs, de matière à couvrir et doit prévoir au moins une période de questions pour favoriser la compréhension de la matière.

    À noter :

    Aux fins du Règlement, les visites industrielles sont considérées comme des conférences et sont par conséquent admissibles si elles respectent les critères ci-dessus. Ainsi, la visite industrielle doit s'effectuer en complément d'une présentation structurée et l'activité doit prévoir une période de questions pour favoriser la compréhension de la matière.

    Retour en haut de la page

    Ateliers

    Activité, en salle ou en ligne (Par exemple : webinaire), réunissant plusieurs personnes pour discuter ou approfondir une matière, essentiellement dans une perspective d'apprentissage. Dirigé par un animateur/modérateur, l’atelier doit être structuré en termes d’objectifs, de matière à couvrir et de mode de déroulement.

    À noter :

    Aux fins du Règlement, les activités des communautés de pratique (Par exemple : groupe de discussion, groupe de codéveloppement) et les activités d'accompagnement individuel (Par exemple : coaching, parrainage, mentorat) peuvent être considérées comme des ateliers si elles sont structurées en termes d’objectifs, de matière à couvrir et de mode de déroulement.

    Les rencontres tenues dans le cadre du programme de parrainage de l'Ordre sont considérées comme des ateliers et les heures qui y sont consacrées sont administrées de la façon suivante :

    • Pour que les heures soient admissibles, le programme doit avoir été effectué en totalité à la satisfaction de l'Ordre (6 rencontres d'une durée minimale de 75 minutes chacune).
    • Pour l'ingénieur junior : le programme correspond à la catégorie « participation à des cours, à des conférences, à des ateliers ou à des séminaires » et lui donne 7,5 heures de formation continue.
    • Pour l'ingénieur qui intervient à titre de parrain : le programme correspond à la catégorie « présentation d'un cours ou d'une conférence ou animation d'un atelier ou d'un séminaire » et lui donne 7,5 heures de formation continue. L'ingénieur obtient 7,5 heures de formation continue à chaque fois qu'il complète le parrainage d'un ingénieur junior à la satisfaction de l'Ordre.*
    • Une fois le programme réussi, l'Ordre procède à l'enregistrement de 7,5 heures de formation continue dans les dossiers de formation continue de l'ingénieur junior et de l'ingénieur ayant agi à titre de parrain.


    * Le parrain ne se voit accorder aucune heure pour le temps consacré à la préparation de l'animation d'un premier programme de parrainage.  Ceci s'explique par le fait que le contenu du programme est déjà en grande partie défini par l'Ordre et que, par conséquent, le parrain n'a pas à effectuer le travail de préparation (recherche, analyse et synthèse d'information) que l'on reconnaît aux formateurs, conférenciers et animateurs qui conçoivent l'activité qu'ils présentent ou animent.
     

    Retour en haut de la page

    Séminaires Réunion à caractère scientifique, se déroulant en salle ou en ligne (Par exemple : webinaire), à laquelle participe un groupe restreint de personnes et généralement animée par un professeur, un chercheur ou un spécialiste. Ce type d’activité vise habituellement à faire le point sur l’état des connaissances dans un domaine particulier. Le séminaire doit être structuré en termes d’objectifs, de matière à couvrir et de mode de déroulement.

    Retour en haut de la page


    Présentation d'un cours ou d'une conférence ou animation d'un atelier ou d'un séminaireCette activité réfère aux présentations réalisées dans le cadre d’un cours, d’une conférence ou à l’animation d’ateliers ou de séminaires. La préparation d’un contenu renvoie au travail de recherche, d’analyse, et de rédaction d’un plan qui précède la présentation ou l’animation. Dans l'optique de favoriser la formation continue, cette activité doit vous permettre d'acquérir de nouvelles connaissances.

    Retour en haut de la page


    Rédaction d’articles et d’ouvrages spécialisés, dans la mesure où ils sont publiés

    Aux fins du Règlement, un article ou un ouvrage spécialisé est un document présentant un contenu élaboré visant l'amélioration des connaissances dans un domaine lié à l'exercice de la profession d'ingénieur.

    Critères à satisfaire :

    • But : l'amélioration des connaissances dans un domaine lié à l'exercice de la profession d'ingénieur.
    • Publication du texte : Seuls les textes publiés peuvent être admissibles. Est publié un article ou un ouvrage destiné à être rendu public et publié sur support physique, électronique ou virtuel par un éditeur externe ou encore par une association professionnelle.
    • Révision du texte: le processus de rédaction de l'article ou de l'ouvrage spécialisé doit comprendre une étape de révision réalisée par un comité composé de personnes compétentes.


    Sont exclus : 

    • Les documents techniques tels des instructions d'opération,  les guides d'entretien, de même que tout type de rapport rédigé dans le cadre habituel du travail. 
    • Les diffusions à usage interne ou contrôlées exclusivement par l'employeur de l'auteur.

    Retour en haut de la page


    Comités techniques

    Un membre qui participe à un comité technique (regroupement de personnes qui possèdent des compétences spécifiques dans un domaine, qui partagent une préoccupation technique commune et qui se rencontrent dans le cadre d'une démarche structurée, dans le but de contribuer à l'amélioration de l'exercice de leurs activités professionnelles) peut ajouter des heures à son dossier de formation continue à condition que les membres du comité :

    • contribuent à l'amélioration de l'exercice de leurs activités professionnelles :

    Exemples de mandats contribuant à l'amélioration de l'exercice d'activités professionnelles : élaboration de guide de meilleures pratiques, de profils de compétence ou de normes techniques (incluant leur mise à jour), grille de profil de compétences.

    • travaillent dans le cadre d'une démarche structurée : une démarche est considérée structurée lorsqu'un mandat a été officiellement confié au comité.


    La participation d’un membre à un comité technique peut prendre diverses formes, notamment un partage de connaissances théoriques ou pratiques, l'analyse de problèmes et l'élaboration de solutions applicables à ceux-ci, ainsi que l'élaboration de normes ou d'orientations.

    Sont exclus :  Les comités de gestion et les comités qui se rencontrent pour assurer le bon déroulement de projets.

    En résumé, pour reconnaitre un caractère formatif à un comité technique et, par conséquent, son admissibilité dans le cadre du règlement, il faut que ses travaux portent sur l’exercice des activités professionnelles des participants et que les discussions de ces derniers visent l’amélioration de leur pratique. À titre d’exemple, les comités dont les participants ont pour mandat d’élaborer un guide de meilleures pratiques, un profil de compétence ou une norme (incluant sa mise à jour) en lien avec leur pratique sont admissibles, car ils cherchent clairement, à travers leurs échanges, à améliorer l’exercice de leurs activités professionnelles.

    Retour en haut de la page


    Projets de rechercheDémarche structurée et limitée dans le temps qui requiert des ressources humaines, matérielles et financières à des fins d'amélioration des connaissances. La catégorie projets de recherche et activités d’autoapprentissage est limitée à un maximum de 5 heures par période de référence.

    Retour en haut de la page


    Activités d’autoapprentissage

    Activité réalisée seul dans le but d’améliorer ses compétences, et ce, sans l'aide d'un formateur ou d’un professeur et sans contrôle indépendant quant aux dates de réalisation des apprentissages et leur durée. Par exemple : lecture d’articles ou d’ouvrages spécialisés; exercices techniques liés à son domaine de pratique; visionnement de conférences en format vidéo ou web; cours effectués à l’aide de DVD, tutoriels, etc. proposant des apprentissages pouvant être réalisés à son propre rythme. La catégorie projets de recherche et activités d’autoapprentissage est limitée à un maximum de 5 heures par période de référence.

    Retour en haut de la page

    Ce contenu était-il utile pour vous?

    Tout à faitEn partiePas du tout

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141